Trouvez votre cave ou vignoble

1 Vignobles et vignobles à vendre à AOC Chateauneuf-du-Pape

1.250.000€
RMGV7008
Nous contacter

Infographie de l'Appellation d'Origine

AOC Chateauneuf-du-Pape

    L’AOC Châteauneuf-du-Pape

    Histoire

    Les vins de la région ont acquis une renommée historique grâce à l’arrivée des papes en Avignon. Dès 1650, les vins du territoire appelé « Côte du Rhône » sont protégés et c’est un enfant de Châteauneuf-du-Pape, le baron Leroy, qui est à l’origine de la création des AOC en France.

    Depuis l’arrivée de Clément V puis de Jean XXII en 1309 à Avignon, les papes ont revendiqué les vignobles des alentours pour subvenir à leurs besoins. C’est à Jean XXII que l’on doit la construction de Châteauneuf-du-Pape. Benoît XII, troisième pape à s’installer en Avignon, ordonne la construction du Palais des papes. Pendant presque tout le XIVe siècle, période où les papes se sont installés en Avignon, les vins de la région ont bénéficié de cette notoriété, notamment le plus prestigieux d’entre eux, le châteauneuf-du-pape.

    Comme dans toutes les régions viticoles de France, l’ère moderne a apporté son lot de modernité à la viticulture. Au XVIIe siècle, la « Côte du Rhône » est le nom d’une circonscription administrative de la viguerie d’Uzès dans le département du Gard où les vins jouissent d’une certaine réputation. Ils bénéficient dès 1650 d’un règlement protégeant l’authenticité de leur origine et garantissant leur qualité. Puis, en 1737, un édit du roi de France stipule que tous les tonneaux destinés à la vente et au transport doivent être marqués des lettres « C.D.R. ».

    Au milieu du XIXe siècle, cette circonscription est étendue aux vignobles situés sur la rive gauche du Rhône pour devenir les Côtes du Rhône. Une appellation historique qui servira la vision d’un homme originaire de Châteauneuf-du-Pape en 1930, le baron Pierre Leroy de Boiseaumarié, l’architecte de la création des AOC en France. Leur mise en œuvre allait transformer profondément le vignoble français dans une évolution vers la qualité, où les méthodes de culture, les cépages, les terroirs et leur délimitation acquièrent toute leur importance.

    Cependant, après la guerre, les contraintes économiques et l’indépendance des colonies d’Afrique du Nord, grands producteurs de vin de table, ont incité les vignobles du sud de la France à s’orienter vers une production de masse au détriment de la qualité. Ce n’est qu’au début des années 1980 que les grands vins de la vallée du Rhône ont recommencé à se concentrer sur la qualité. Une grande mutation qui se poursuit encore aujourd’hui.

    Les vins

    Sur la rive gauche du fleuve, les grands vins rouges de Châteauneuf-du-Pape se distinguent par leur couleur rubis profond, presque noire, parfois avec une frange vermillon après quelques années. Ces rouges sont les vins les plus emblématiques du Rhône et doivent leur couleur au grenache. Leur robe évolue, prenant une couleur tuile caractéristique au bout d’une dizaine d’années. Bientôt, le vin reflétera des tons acajou du plus bel effet, tout en continuant à vieillir des décennies. Séduisants, les vins rouges de Châteauneuf-du-Pape s’imposent par leur force. Ils dévoilent des arômes de cèdre, de chocolat, de vanille, des notes balsamiques et parfois de citrouille, voire un subtil soupçon de violette si la syrah entre dans l’assemblage. Les vins de Vacqueyras et de Gigondas évoluent dans un style similaire.

    Climat

    Le climat est caractérisé par des étés longs et chauds avec environ 2 800 heures d’ensoleillement par an et le mistral qui souffle du nord-ouest environ 120 jours par an. C’est l’un des secteurs les plus secs de la vallée du Rhône. Bien que parfois violent, le mistral a une influence positive car il assèche les raisins et préserve l’atmosphère des maladies. Le printemps, avec le mistral, peut être froid et pluvieux avec un risque de gelée jusqu’à la fin mars. Les précipitations varient de 500 à 570 mm.

    Les sols

    AOC la plus sèche des Côtes du Rhône, Châteauneuf-du-Pape est aussi un terroir exceptionnel, avec de nombreuses pierres en surface, ce qui constitue un défi pour la culture de la vigne. Quiconque a eu l’occasion de se promener dans les vignobles de Châteauneuf-du-Pape, notamment sur les hautes terrasses dominant la ville, ne peut qu’être surpris par cette combinaison de forces dans un vieux vignoble de grenache torsadé et ses grosses pierres laissant à peine entrevoir le sol. Ce spectacle minéral contribue également à la grandeur des vins, tout comme le climat. À128 mètres d’altitude, le terroir se répartit principalement sur trois types de sol, chacun apportant sa propre complexité au vin. Ceux-ci se sont formés progressivement au cours des différentes périodes géologiques du secondaire et du quaternaire. Les mers intérieures, lorsqu’elles ont disparu puis réapparu, ont composé les différentes strates de sédiments que l’on retrouve dans le sol, calcaire argileux, sable du pléocène, molasse burdigalienne...

    Au fil des ans et grâce à la formation du massif alpin, les eaux ont creusé l’actuel bassin du Rhône. Au cours des glaciations quaternaires, la progression et la rétraction des glaciers dans le massif alpin ont libéré des débris rocheux, les quartzites. Roulés par les eaux tumultueuses du Rhône, des derniers sont devenus les galets roulés caractéristiques du terroir actuel (« caïau frejaü » en provençal) qui se sont déposées sur les sédiments les plus anciens à Châteauneuf-du-Pape. En plus de leur taille spectaculaire, ces galets ont une fonction thermique. Le jour, ils emmagasinent la chaleur et la nuit, ils la restituent au pied du vignoble, favorisant ainsi la maturation des raisins.

    Domaines viticoles

    Domaines de Châteauneuf-du-Pape : Domaine Font de Michelle, Domaine de la Roquète, Domaine Saint-Siffrein, Vignobles André Brunel, Domaine Charvin, Domaine de Beaurenard, Domaine Clos du Caillou, Château de la Gardine, Clos du Mont-Olivet, Château la Nerthe, Domaine Pierre Usseglio et Fils, Château de Beaucastel, Château Rayas, Domaine de la Janasse, Domaine de Marcoux, Clos des Papes, Domaine du Vieux Télégraphe.

    Domaine de Gigondas et Vacqueyras : Domaine du Cayron, Domaine de la Monardière, Domaine de Piaugier, Domaine le Sang des Cailloux, Domaine Raspail Ay, Domaine Montirius, Château des Tours

    Lire la suite

    Découvrez plus de caves et vignobles à vendre dans ces régions viticoles en France

    Rimontgó Domaines Viticoles

    Rimontgó Domaines Viticoles

    Rimontgó Bodegas a plus d’une décennie d'expérience dans la vente de domaines viticoles en Espagne et dispose d'une équipe réduite mais complète d'experts comprenant un œnologue, un ingénieur agronome, des personnes formées à la gestion de caves et des responsables d'exportation de grands groupes vinicoles, qui ont accumulé une expérience inestimable non seulement dans la vente de caves viticoles, mais aussi dans l'analyse et l'évaluation des sols, des vignobles, des installations, des machines, des techniques d'élaboration du vin et de sa commercialisation nationale ou de son exportation.

    Rimontgó Bodegas fait partie de Rimontgó, une entreprise familiale fondée en 1959 à Jávea, qui est spécialisée dans l'offre de services immobiliers de qualité à des clients du monde entier. Elle dispose de la meilleure sélection de propriétés de luxe à vendre, principalement à Valence et sur la Costa Blanca, ainsi que d'autres actifs d'investissement dans les principales villes d'Espagne.

    Avec un caractère international marqué, tant au niveau de sa clientèle que de son envergure, Rimontgó jouit d'une solide réputation dans son secteur. Rimontgó est reconnue par ses clients et par ses collègues professionnels comme une entreprise honnête, professionnelle, aux principes éthiques éprouvés depuis plus de 60 ans, faisant de son expérience et de son dévouement envers le client la base d'un excellent service.

    Lire la suite

    Appuyez sur la carte pour activer le zoom

    Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir des nouvelles sur les vignobles et les vignobles.

    Entrez votre Email